Autres Rubriques (Voir Colonne de gauche) : Présentation de la CI / Présidence de la République / Institutions / Gouvernement / Structures Sous-Tutelle des Ministères / Corps Constitués / Organisations Internationnales / Ambassades / Presse / Jeunes / Femmes / Success Story / LNC TV

Numéros Utiles : Pompiers : 180  Caserne de l'Indénié : 20 21 12 89 / 20 21 10 67 Zone 4 : 21 35 73 65  Yopougon : 23 45 16 90 - SAMU : 185 / 22 44 34 45 / 22 44 53 53  - CHU Cocody : 22 44 91 00 / 22 44 90 38 / 22 44 90 60 - CHU Treichville : 21 24 91 55/22 - CHU Yop : 23 26 64 54 / 23 46 61 70 - Police secours : 111 / 170 - Direction Générale de la Police : 20 22 20 30 - Préfecture de police : 20 21 00 22 - Aéroport : 21 75 79 01/02

scroll back to top
scroll back to top
Bon à Savoir

Lancement du Programme d'Etude sur la détermination du Potentiel Fiscal des Collectivités territoriales
Jeudi 19 Juillet 2018 à Azalai Hôtel à 9H
Contacts :
(225) 22 44 17 66 / 05 07 56 57 / 03 29 76 21

Hôtels - Résidences - Restaurants
JS Date Selector
scroll back to top

 

IAC REFLEXION
« Lorsque nous aimons ce que nous faisons, l'abondance afflue dans notre vie »
(Dr Wayne D. Dyer)

 

 

scroll back to top
Le Gouvernement Ivoirien
(10 Juillet 2018)
scroll back to top

 

CONFERENCE DE PRESSE

L’APSFD-CI DANS LE CONTEXTE

DE LA MICROFINANCE EN COTE D’IVOIRE

 

Une conférence de presse a été organisée  par l’APSFD-CI ( Association Professionnelle des Systèmes financiers Décentralisées de CI ) . Elle a été animée par M. KOUASSI YAO GEORGE, Président du Conseil d’Administration, assisté du Directeur Exécutif, Monsieur Cyrille TANOE. C’était le  jeudi 14 avril 2016 à l’hôtel Pullman d’Abidjan,  au Plateau.

Cette rencontre a été menée dans le cadre de la présentation des activités de l’Association. 

I - PRESENTATION DE L’APSFD-CI

L’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI) a été créée en 1998, conformément aux dispositions relatives à la loi n°60-315 du 21 septembre 1960 portant création des associations, en République de Côte d’Ivoire.

Constituée de praticiens de la Microfinance, l’APSFD-CI se veut une structure de promotion, de représentation et de renforcement des capacités de tous les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) de Côte d’Ivoire.

L’APSFD-CI regroupe et représente tous les systèmes financiers décentralisés (SFD) agréés.

La mission de l’APSFD-CI est de promouvoir un secteur de la microfinance professionnel, responsable et inclusif qui contribue à l’amélioration des conditions de vie des ménages en Côte d’Ivoire.

 

II - LES INDICATEURS DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE EN COTE D’IVOIRE

A fin 2015,  le secteur ivoirien de la microfinance se composait de 62 institutions agréées déployant 309 points de service et enregistrant 1 028 000 clients (ou sociétaires) pour un encours de crédit estimé à 138,2 milliards de francs CFA, avec un encours d’épargne collectée de plus de 175,7 milliards de francs CFA.

 

Ce dynamisme du marché de la microfinance se traduit par différents indicateurs :

 

- Une augmentation de l’octroi de crédits aux activités du secteur informel améliorant ainsi la production, la rentabilité et la compétitivité des micro-entreprises.

 

- Au 31 décembre 2015, le secteur enregistre 138,2 milliards de FCFA d’encours de crédits distribués, soit une hausse de 37,23 % comparativement à l’année 2014.

 

- L’épargne collectée qui était en 2013 à  126,2 milliards, est passée en 2014 à 146,7 milliards pour se situer en 2015 à 175,7 milliards ; soit une augmentation de 16 % par rapport à 2013 et de 19,76 % en 2014 par rapport à 2015.

 

C’est le signe de l’existence d’une épargne potentielle très importante à capter pour le financement de l’économie.

 

Les secteurs économiques les plus financés par la microfinance en Côte d’Ivoire sont :

 

o   Le commerce

o   Le crédit à la consommation

o   L’artisanat

o   L’agriculture

 

La forte demande en service de microfinance des populations, s’explique par l’accroissement continu du nombre de clients des SFD.

En 2013, le nombre de clients qui était à 779 000 estpassé à 828 000 en 2014 contre  1 028 000  en 2015, soit une hausse successive de 6,29  et 24,15 %.

Le secteur contribue à peu près à 6 % au taux de bancarisation qui est à ce jour à 20,36 % au sens strict.

 

Le secteur de la microfinance favorise la proximité avec la clientèle et l'octroi de crédits de faibles montants.

Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et afin de permettre aux populations à faible revenu de financer leurs activités à coût réduit, le régime fiscal accorde des exonérations aux institutions de microfinance dans le cadre de l’épargne et de l’octroi de crédits.

 

Le secteur de la microfinance  en Côte d’Ivoire se caractérise de plus en plus par une diversification des services offerts aux clients, tels que :

o   Le transfert d’argent,

o   La présence de distributeurs automatiques de billet,

o   L’usage de la monnaie électronique,

o   Le courtage d’assurances,

o   Les virements de salaires,

o   L’éducation financière des clients…

 

Le tableau suivant présente l’évolution chiffrée du secteur de 2013 à  2015 :

 

INDICATEURS

 

2013

 

2014

 

2015

Nombre d'institutions agréées

73

75

62

Nombre de points de services

316

322

309

Nombres de membres ou clients      (en milliers)

779

828

1 028

Encours des dépôts (en milliards de FCFA)

126,2

146,7

175,7

Encours des crédits                                       (en milliards de FCFA)

79,2

100,7

138,2

 

 

Les indicateurs présentés dans le tableau ci-dessus révèlent une baisse du nombre d’institutions de microfinance agréés. Cela s’explique par les efforts fournis afin d’assainir le secteur, d’où le retrait d’agrément à quinze (15) institutions de microfinance.

Les ménages sont invités à une plus grande prudence. Avant de souscrire à n’importe quel service financier, il est nécessaire de prendre toutes les informations utiles. L’APSFD-CI est l’une des sources pour obtenir toutes les informations sur les institutions de microfinance en Côte d’Ivoire.

La règlementation exige à tout SFD agréé d’adhérer à l’APSFD-CI. L’agrément et l’adhésion constituent le premier signe de crédibilité. Il est prévu de procéder à une labélisation des différentes institutions au regard de leur prestation, du respect du code d’éthique et de leurs engagements sociaux. 

III - LES AXES STRATEGIQUES DE L’APSFD-CI

Des efforts constants sont menés par l’APSFD-CI pour accompagner le développement du secteur ivoirien de la microfinance. Ces efforts s’articulent autour des axes stratégiques suivants :

-          Contribution à la professionnalisation du secteur ;

-          Représentation, plaidoyer et défense des intérêts collectifs des membres et

-          Information des acteurs et du public sur le secteur.

1. CONTRIBUTION A LA PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR

L’APSFD-CI contribue à la professionnalisation du secteur par  le renforcement des capacités, la sensibilisation et l’accompagnement des institutions de microfinance dans le processus d’appropriation de la finance responsable, à travers la promotion de la protection des consommateurs, la transparence, l’éducation financière des clients et l’application du code d’éthique et de déontologie du secteur.

 

a. Le renforcement des capacités

L’association dispense plusieurs modules de formation, notamment :

-          Le diplôme professionnel en Microfinance-Agent de crédit

-          Le diplôme professionnel en Microfinance-Chef d’agence

-          L’analyse financière des SFD,

-          L’audit et le contrôle interne dans un SFD,

-          le référentiel comptable des SFD,

-          la gestion des risques opérationnels dans un SFD,

-          la mesure et le contrôle des impayés des SFD,

-          le calcul et la fixation des taux d’intérêt dans un SFD…

b. La sensibilisation et l’accompagnement des SFD

Au cours de la période sous revue (2013-2015) l’APSFD-CI a animé plusieurs ateliers de formation et de sensibilisation en formant un peu plus de 400 agents des SFD. En plus de l’animation des sessions de formation, l’APSFD-CI s’est engagé dans un programme de protection des clients  qui porte sur sept (07) principes à savoir :

Principe 1 :Le Développement et la distribution de produits adaptés : c’est-à-dire, veiller à ce que les SFD conçoivent des produits et des canaux de distribution qui ne portent pas préjudice aux clients ou encore conçoivent des produits adaptés aux caractéristiques de la clientèle.

 

Principe 2 :La Prévention du surendettement. Ce principe invite les institutions à prendre toutes les dispositions nécessaires, tant internes qu’externes, pour s’assurer que les clients aient une capacité d’emprunt, sans risque de surendettement, durant toutes les phases du processus de crédit.

 

Principe 3 :La Transparence : ici l’accent est mis sur la nécessité d’obtenir des informations transparentes sur la tarification, les conditions et les modalités des différents produits.

 

Principe 4 : La Tarification responsable : La tarification, les conditions et les modalités seront déterminées d’une manière qui soit abordable pour les clients, tout en permettant aux institutions financières d’être viables.

 

Principe 5 : Le Traitement respectueux et équitable des clients : les institutions devront traiter les clients de manière équitable et respectueuse sans aucune discrimination. Ce principe invite les SFD à veiller à ce que des mesures de protection adéquates existent pour pouvoir repérer et corriger les cas de corruption ainsi que tout traitement agressif ou abusif de la part de leurs agents et personnels, surtout pendant les phases de vente du prêt et de recouvrement de la dette.

 

Principe 6 :La Confidentialité des données des clients : ce principe s’applique conformément aux lois et réglementations des pouvoirs juridictionnels relatives aux données personnelles de chaque individu.

 

Principe 7 : Les Mécanismes de résolution des plaintes : afin d'intervenir et de réagir en temps opportun dans le cadre du règlement de plaintes et de problèmes pour leurs clients, les institutions devront avoir recours à des mécanismes à la fois pour régler les problèmes individuels et pour améliorer leurs produits et services.

 

c. La transparence et l’application du code d’éthique et de déontologie du secteur

En matière de transparence, l’APSFD-CI promeut les meilleures pratiques dans le secteur par le biais d’un meilleur suivi de la performance et d’un benchmarking du secteur.

 

2. REPRESENTATION, PLAIDOYER ET DEFENSE DES INTERETSCOLLECTIFS DES MEMBRES

A travers cet axe stratégique, l’APSFD-CI assure le plaidoyer et la concertation au bénéfice des SFD et de leurs clients.

En effet, l’APSFD-CI est un relais en matière de transmission et de diffusion de l’information entre les Systèmes Financiers Décentralisés, les autorités de régulation et les bailleurs de fonds. A ce titre, l’APSFD-CI est membre de plusieurs comités nationaux et internationaux.

L’APSFD-CI a également signé plusieurs partenariats en vue du renforcement du secteur de la microfinance et la promotion des bonnes pratiques.

 

3. INFORMATION DES ACTEURS ET DU PUBLIC SUR LE SECTEUR

C’est la mise en œuvre de cet axe stratégique qui motive par exemple l’organisation d’une conférence de presse. Convaincue du rôle déterminant de la presse aujourd’hui, l’APSFD-CI    souhaite informer la population de façon régulière et mettre à la disposition des acteurs et du public des informations actualisées, justes et fiables sur le secteur de la microfinance en Côte d’Ivoire.

Durant les trois années écoulées, les canaux utilisés par l’APSFD-CI ont été entre autres (1) son site internet, l’organisation (2) des rendez-vous annuels dénommés « les petits déjeuners de la microfinance », et enfin l’édition (3) de publications.

a. Le site internet de l’APSFD-CI

Le site internet de l’APSFD-CI est disponible grâce à deux adresses www.apsfd.ci et www.apsfd-ci.org.

Pour les professionnels du secteur de la microfinance, le site permet d’obtenir des informations sur l’APSFD-CI et sur l’ensemble des activités du secteur de la microfinance.

Les partenaires du secteur y ont recours pour des statistiques et autres tendances.

Mais pour une plus grande partie des internautes, les informations recherchées portent  sur la liste des membres et sur la documentation utile pour obtenir l’agrément d’exercer en tant que SFD.

En 2015, le site internet a enregistré 2 989 visites, dont 1 528 nouveaux utilisateurs. A l’étranger, le site internet est le plus visité aux Etats-Unis, en France et au Sénégal.

b. Les petits déjeuners de la microfinance

En ce qui concerne l’évènement « les petits déjeuners de la microfinance », il faut retenir que c’est une activité  qui a l’avantage de réunir différents acteurs en vue de favoriser un partenariat étroit avec les institutions de microfinance.

c. Les Brèves de la microfinance

Plusieurs publications dont les « Brèves de la microfinance » sont éditées chaque année, distribuées aux salariés des SFD ainsi qu’à leur clientèle. Toutes les publications de l’APSFD-CI sont disponibles gratuitement et téléchargeables sur le site internet www.apsfd.ci

 

Conclusion

L’APSFD-CI est dans une dynamique de faciliter l'accès de la population ivoirienne, notamment les personnes économiquement faibles, à une gamme de services financiers diversifiés, à des coûts abordables, à travers un secteur assaini, restructuré et professionnel. L’association entend jouer ainsi un rôle de premier plan, dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de l'inclusion financière.

 
scroll back to top

 

scroll back to top
scroll back to top
CONNAIS-TU MON BEAU PAYS ?
HONNEUR
ET GLOIRE
(Ils ont construit la CI)
SALUT
LES ARTISTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll back to top

 

scroll back to top
2018 CopyRights LN Groupe
TOUS DROITS RESERVES