Attribution du Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle

Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle

Le Ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière d’emploi, d’affaires sociales et de la formation professionnelle.

A ce titre, et en liaison avec les différents départements ministériels intéressés, il a l’initiative et la responsabilité des actions suivantes :

I)          En matière d’emploi et de travail

-          Application, contrôle et évaluation de la politique nationale en matière d’emploi ;

-          Promotion et suivi de l’application des programmes d’ivoirisation des emplois ;

-          Identification des mesures visant la création d’emplois, en particulier pour les populations défavorisées, notamment les jeunes, les femmes et les handicapés ;

-          Identification et mise en œuvre des mesures visant la promotion des activités à haute intensité de main d’œuvre ;

-          Formulation d’actions de mise en adéquation de la formation et de l’emploi ;

-          Assistance aux chômeurs et handicapés de travail ;

-          Contrôle de l’application des normes, des lois et règlements en matière de travail ;

-          Prévention et gestion des conflits collectifs de travail ;

-          Elaboration, suivi et contrôle de l’application des normes, lois et règlements en matière de travail des enfants, en liaison avec les ministres chargés de la justice, de l’intérieur et de l’enfant ;

-          Coordination, identification et mise en œuvre des mesures dans le domaine de la lutte contre le travail des enfants ;

-          Renforcement de la protection des travailleurs, notamment de ceux atteints de l’infection du VIH/SIDA, en liaison avec le ministre chargé de la santé ;

-          Elaboration, suivi et contrôle de la réglementation de la médecine du travail ;

-          Renforcement de la médecine u travail en liaison avec le ministre de la santé.

II)       En matière d’affaires sociales

-          Promotion, mise en œuvre et suivi de la politique de sécurité sociale ;

-          Participation à la promotion des actions d’assistance et de soutien aux orphelins, en particulier à ceux du SIDA ;

-          Prise en charge sociale des populations vulnérables ; coordination et supervision de la politique des affaires sociales ;

-          Formation professionnelles des travailleurs sociaux ;

-          Renforcement et harmonisation du paysage institutionnel et de la prévoyance sociale ;

-          Mise en œuvre d’une politique cohérente d’insertion, d’encadrement et de formation des handicapés dans le tissu social, notamment dans le monde du travail ;

-          Renforcement et mise en œuvre de plaidoyer en faveur de la prévention des handicapés résultant des accidents de travail et de la voie publique, auprès des populations et des institutions ;

-          Coordination, identification et mise en œuvre des mesures dans le domaine de lutte contre les pires formes de travail des enfants, en liaison avec le ministre chargé de l’enfant.

III)     En matière de formation professionnelle

-          Mise en œuvre, planification et évaluation des stratégies et programme de formation professionnelle ;

-          Définition d’un cadre réglementaire pour le développement de la formation professionnelle ;

-          Gestion administrative et pédagogique des établissements de formation professionnelle ;

-          Assistance aux collectivités décentralisées pour le suivi et le contrôle de l’implantation des établissements de formation professionnelles ;

-          Elaboration des documents, manuels et autres matériels didactiques ;

-          Promotion e la formation professionnelle privée ;

-          Promotion de l’utilisation de nouvelle technologie dans la formation professionnelle ;

-          Promotion de l’apprentissage et de la formation continue.

 

scroll back to top