Attribution du Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant

Le Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant

Le ministre de  la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière  Solidarité, de protection de la Femme, de Famille, et d’Enfant.

A ce titre, et en liaison avec les différents départements ministériels intéressés, il a l’initiative et la responsabilité des actions suivantes :

I)          En matière de Solidarité

-          Maintien, renforcement de la solidarité et de la cohésion entre toutes les composantes de la nation ivoirienne ;

-          Mise en œuvre des actions en faveur des communautés en détresse ;

-          Mise en œuvre, suivi et coordination des activités des associations et organisation nationales et internationales à but humanitaire ;

-          Evaluation des stratégies de mise en œuvre des actions en matière de solidarité ;

-          Promotion, mise en œuvre des actions en matière de solidarité ;

-          Développement et renforcement du plaidoyer et de la sensibilisation auprès des populations en faveur des victimes de guerre ;

-          Identification des victimes des victimes de guerre et évaluation des préjudices ;

-          Développement des actions de recherche de financement de la prise en charge et de la réparation des préjudices des victimes de guerres ;

-          Promotion et mise en œuvre de mesures de réhabilitation et réinsertion sociale des victimes de guerre.

II)       Au titre de la famille, de la femme et de l’enfant

-          Promotion économique, sociale et juridique de la femme ;

-          Elaboration et suivi des lois et règlement en matière de protection de l’enfant de l’enfant en liaison avec le ministre chargé de la justice ;

-          Promotion du genre ;

-          Lutte contre les violences exercées sur les enfants et sur les femmes en liaison avec le ministre chargé des la justice et des droits de l’Homme ;

-          Sensibilisation et information de la communauté sur les droits de la femme et de l’enfant ;

-          Assistance et conseil aux femmes en difficulté, notamment aux filles-mères, aux veuves, aux femmes victime de violences conjugales ;

-          Promotion, coordination et suivi des activités socio-économiques concernant la femme ;

-          Promotion, coordination et suivi des mouvements coopératifs et mutualistes féminins en milieu urbain et rural en liaison avec les ministres concernés ;

-          Gestion des institutions publiques d’éducation féminine ;

-          Mise en œuvre des mesures favorisant la protection et l’épanouissement des citoyens dans le cadre de la famille ;

-          Développement de l’entraide et du sens moral dans la famille ;

-          Développement de la prise de conscience, de la responsabilité réciproque et du respect des droits et obligations de chacun des membres de familles ;

-          Sensibilisation des populations aux programmes de planification familiales ;

-          Mise en œuvre des programmes d’éducation et d’assistance aux enfants mineurs en difficulté et aux enfants de la rue, en liaison avec le ministre chargé des Affaires sociales ;

-          Lutte contre les abandons d’enfants ;

-          Coordination des activités de protection de l’enfant, y compris celle des institutions spécialisées de prise en charge des enfants, en liaison avec le ministre chargé des Affaires sociales ;

-          Participation à la coordination, à l’identification, à la mise en œuvre et au suivi des mesures dans le domaine de la lutte contre la traire, l’exploitation et les pires formes de travail des enfants en liaison avec les ministres chargés de la justice, de l’Intérieur et des Affaires sociales ;

-          Sensibilisation des femmes et des enfants sur la prévention du VIH/SIDA en liaison avec le ministre chargé de la santé

-          Promotion des actions d’assistance et de soutien aux enfants orphelins, en particuliers ceux du SIDA, en liaison avec le ministre chargé des affaires sociales ;

-          Tutelle des établissements privés d’éducation préscolaire à caractère social.

scroll back to top