Autres Rubriques (Voir Colonne de gauche) : Présentation de la CI / Présidence de la République / Institutions / Gouvernement / Structures Sous-Tutelle des Ministères / Corps Constitués / Organisations Internationnales / Ambassades / Presse / Jeunes / Femmes / Success Story / LNC TV

Numéros Utiles : Pompiers : 180  Caserne de l'Indénié : 20 21 12 89 / 20 21 10 67 Zone 4 : 21 35 73 65  Yopougon : 23 45 16 90 - SAMU : 185 / 22 44 34 45 / 22 44 53 53  - CHU Cocody : 22 44 91 00 / 22 44 90 38 / 22 44 90 60 - CHU Treichville : 21 24 91 55/22 - CHU Yop : 23 26 64 54 / 23 46 61 70 - Police secours : 111 / 170 - Direction Générale de la Police : 20 22 20 30 - Préfecture de police : 20 21 00 22 - Aéroport : 21 75 79 01/02

scroll back to top
scroll back to top
Bon à Savoir

Conférence Internationale sur le Caoutchouc Naturel à Abidjan. 300 participants d’une quinzaine de pays du monde attendus. Thème : « Contribution de l’industrie du caoutchouc au développement socio-économique et à la préservation de l’environnement. » 22-24 Octobre 2018. Sofitel Hôtel Ivoire
Contacts : (225) 22 528 185 / 22 414 616

Hôtels - Résidences - Restaurants
JS Date Selector
scroll back to top

 

IAC REFLEXION
« Qu'un homme reste à la traîne ou qu'il aille de l'avant dans son domaine dépend de sa seule application personnelle. Cela demande du temps, du travail et des sacrifices. Personne ne peut le faire pour vous »
(Ralph J. Cordiner)

 

 

scroll back to top
scroll back to top

Discours d'Ouverture du Ministre de l'Industrie et des Mines

1ère JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT

ETAT/ SECTEUR PRIVE

27 Avril 2015

Sofitel Hôtel Ivoire

Allocution de Monsieur JEAN-CLAUDE BROU

Ministre de l’Industrie et des Mines, Premier Vice-Président du

Comité Technique de Concertation

 

 

     Il m’est agréable de prendre la parole, ce jour,  à l’ouverture de cette  première  édition de la Journée Nationale du Partenariat Etat/ Secteur  Privé.

Au nom de Madame le Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, Présidente du Comité Technique de Concertation, permettez-moi de vous adresser à tous, mes sincères remerciements pour avoir bien voulu honorer de votre présence distinguée, la présente cérémonie d’ouverture. 

Mes remerciements et ma profonde gratitude s’adressent tout particulièrement à Monsieur le Premier Ministre pour avoir accepté de parrainer et  d’honorer de sa présence si distinguée cette cérémonie.

Monsieur le Premier Ministre, ma reconnaissance est d’autant plus grande que la Journée Nationale du Partenariat Etat Secteur Privé  doit son institution par le fait de votre volonté.

En effet,  lors de votre  allocution d’ouverture à la première réunion du Conseil de Concertation le 06 septembre 2013 avec le Secteur Privé, vous  avez appelé  de tous  vos vœux à  « l’institution chaque année, d’une Journée du Partenariat Etat/secteur privé», qui sera l’occasion de faire le bilan de ce partenariat, et de définir l’agenda pour la période à venir.

Mes remerciements vont également à l’endroit du Groupe de la Banque Africaine de Développement dont je salue, outre le retour à Abidjan en 2014, la présence distinguée ce matin de son Président  à cette  cérémonie aux côtés de la Côte d’Ivoire. 

A ces remerciements, j’associe avec une mention spéciale, le Groupe de la Banque Mondiale, qui a toujours appuyé les initiatives du Gouvernement en faveur du développement du Secteur Privé.

      Je voudrais aussi remercier la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine  (UEMOA) dont l’appui  a été déterminant  pour la participation à cette journée de 07  représentants de pays frères et amis en charge de l’animation du dialogue public privé dans leurs pays respectifs.

Vous me permettrez également de saluer spécialement tous les partenaires du Secteur Privé ivoirien, au premier rang desquels, la Confédération Générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME), la Chambre de Commerce et d’Industrie de

Côte d’Ivoire (CCI), la Chambre Nationale d’Agriculture de Côte d’Ivoire (CNACI), la Chambre Nationale des Métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI) et l’Association professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI). 

     J’associe également à ces remerciements toutes  les Chambres Internationales, toutes  les entreprises, et tous les opérateurs économiques installés en Côte d’ Ivoire.

Votre présence massive et distinguée, ce matin, est un signe fort de votre engagement à travailler aux côtés de l’Etat de Côte d’Ivoire pour améliorer les performances de notre économie.

   Il est établi dans l’ensemble des économies modernes que le Secteur Privé est le véritable moteur de la croissance et le principal vecteur de création de richesse et d’emplois stables permettant de réduire de façon significative la pauvreté.

Aussi, l’Etat se doit-il de créer le meilleur environnement pour accompagner le Secteur Privé et lui permettre de jouer pleinement sa partition dans  la  relance économique de notre pays.

C’est ce principe qui a obéit au processus actuel de redynamisation du Comité de Concertation Etat Secteur Privé qui a pris forme à partir  de son rattachement institutionnel à la Primature à travers le décret n° 2013-467 du 19 juin 2013. 

A travers cette restructuration du cadre de concertation, il s’est agi d’assurer un meilleur traitement des préoccupations communes à l’Etat et au Secteur Privé et de donner à notre pays un cadre de dialogue à la mesure de la dimension nouvelle que doit prendre le partenariat entre l’Etat et le Secteur Privé en vue d’un développement économique durable.

En outre, la  redynamisation du cadre de concertation Etat Secteur Privé matérialise le renforcement du partenariat Etat Secteur Privé, nécessaire pour la réalisation du Plan National de Développement 2012-2015.

A cet effet, il  convient de rappeler que le  financement  du PND estimé à 11 076 milliards de FCFA repose à la fois sur l’investissement privé à hauteur de 60% et l’investissement public à hauteur de 40%. Les investissements privés, particulièrement ceux réalisés en Partenariat Public Privé (PPP) constituent l’un des leviers importants de la croissance et de la promotion du développement économique de la Côte d’Ivoire.

      Le thème de la présente Journée : «l’Etat et le Secteur Privé en marche vers l’émergence » nous donne l’occasion de nous pencher sur les nombreux défis à relever par l’Etat et le Secteur Privé dans la perspective de l’atteinte de l’émergence à l’horizon 2020 conformément à la vision du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA.

Au titre de ces défis, figure en bonne place la compétitivité de l’économie ivoirienne. 

En effet, dans un contexte international où la tendance est portée vers la libéralisation des échanges et dans la perspective de l’accord de partenariat Economique entre la CEDEAO et l’Union Européenne, la Côte d’Ivoire se doit de renforcer la compétitivité  de son économie et donner les moyens à ses entreprises de pouvoir faire face à une concurrence beaucoup plus accrue.

Cette problématique ne peut être portée qu’à travers un dialogue public privé  renforcée et consolidée avec  des axes stratégiques clairement définis. 

A cet effet, il importe de noter que la volonté de dialoguer avec le Secteur privé a conduit l’Etat à multiplier  ces dernières années les plateformes de dialogue avec le Secteur Privé.

Il s’agit à présent de renforcer la synergie d’actions entre toutes ces plateformes et de définir une stratégie nationale de dialogue public privé à même de pouvoir nous guider « Etat et Secteur Privé » sur la route de l’émergence, si chère au Président de la République.

    La Journée Nationale du Partenariat Etat Secteur Privé sera également l’occasion de mettre en relief une contrainte majeure au développement du Secteur Privé.

Pour cette première édition, une attention particulière sera accordée à  la question de l’accès aux services financiers des PME opérant dans l’ensemble des secteurs de l’économie (agriculture, industries, commerce, services, artisanat…)  

Car faut-il encore le rappeler, 70% d’entre elles  accèdent difficilement au financement ce qui est de nature à limiter leurs possibilités d’investissement et leur croissance pour atteindre une taille économique adéquate.

Ainsi, de toute évidence, malgré toutes les initiatives de l’Etat, du Secteur

Privé  et des partenaires techniques et financiers, l’accès au financement des PME reste encore problématique. D’où l’intérêt de définir au cours de cette première édition de la JNP  des stratégies efficaces à mettre en œuvre dans le cadre du partenariat Etat Secteur Privé pour adresser la question.

    C’est donc  à toutes ces problématiques que tenteront de répondre les travaux au cours de cette journée qui devront permettre  d’aboutir à :

1-   l’évaluation du partenariat Etat Secteur Privé à travers l’identification des forces et des faiblesses du dispositif actuel;

2-   la définition des orientations stratégiques pour un dialogue public pérenne et efficace ;

3-   la définition des  bases de la stratégie nationale de dialogue public privé ;

4-   la proposition d’un instrument d’appui innovant pour faciliter l’accès au financement des PME.

      Il appartient au Secteur Privé de prendre toute la place qui lui est accordée dans le processus de reconstruction et de relance de notre économie.

 L’Etat pour sa part s’attèlera à poursuivre la mise en place de conditions favorables pour un développement économique inclusif  et durable

     C’est sur cet engagement  de l’Etat, que je voudrais clore mon propos en souhaitant plein succès à cette première édition de la Journée Nationale du Partenariat Etat Secteur Privé. 

scroll back to top

 

scroll back to top
scroll back to top
CONNAIS-TU MON BEAU PAYS ?
HONNEUR
ET GLOIRE
(Ils ont construit la CI)
SALUT
LES ARTISTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll back to top

 

scroll back to top
2018 CopyRights LN Groupe
TOUS DROITS RESERVES