Autres Rubriques (Voir Colonne de gauche) : Présentation de la CI / Présidence de la République / Institutions / Gouvernement / Structures Sous-Tutelle des Ministères / Corps Constitués / Organisations Internationnales / Ambassades / Presse / Jeunes / Femmes / Success Story / LNC TV

Numéros Utiles : Pompiers : 180  Caserne de l'Indénié : 20 21 12 89 / 20 21 10 67 Zone 4 : 21 35 73 65  Yopougon : 23 45 16 90 - SAMU : 185 / 22 44 34 45 / 22 44 53 53  - CHU Cocody : 22 44 91 00 / 22 44 90 38 / 22 44 90 60 - CHU Treichville : 21 24 91 55/22 - CHU Yop : 23 26 64 54 / 23 46 61 70 - Police secours : 111 / 170 - Direction Générale de la Police : 20 22 20 30 - Préfecture de police : 20 21 00 22 - Aéroport : 21 75 79 01/02

scroll back to top
scroll back to top
Bon à Savoir

Lancement du Programme d'Etude sur la détermination du Potentiel Fiscal des Collectivités territoriales
Jeudi 19 Juillet 2018 à Azalai Hôtel à 9H
Contacts :
(225) 22 44 17 66 / 05 07 56 57 / 03 29 76 21

Hôtels - Résidences - Restaurants
JS Date Selector
scroll back to top

 

IAC REFLEXION
« J'ignore qu'elle sera votre destinée, mais je sais une seule chose : ceux d'entre vous qui seront réellement heureux seront ceux qui auront cherché comment servir les autres et qui auront trouvé la façon de le faire »
(Washington Irving)

 

 

scroll back to top
Le Gouvernement Ivoirien
(10 Juillet 2018)
scroll back to top

CONSEIL REGIONAL DU BOUNKANI

 Vidéos  

 Actualités

 

Situé au Nord-est de la Côted’Ivoire, le Bounkani fait frontièreavec le Ghana et le Burkina Faso.

La région s’étend sur une superficie de 22 091 km² soit 6,9 % de la superficie nationale. Toutefois la moitiéde sa superficie est occupée par le Parc national de la Comoé qui s’étend sur 11 090 km².

C’est la plus vaste région du pays. Malgré une population dynamique et de fortes potentialités, elle reste très déshéritée.

Le Bounkani comprend les départements de :

Nassian,

Doropo,

Téhini

Bouna (chef-lieu)

Selon le recensement général de 1998, la population est estimée à 194 309 habitants soit 0,9 % de la population nationale. Elle est peuplée par trois grands groupes : les Lobi, les Koulango et les Malinké.

La région a un lourd retard en infrastructures de base. Les ratios au Km2 et par nombre d’habitants, d’écoles, de centres de santé, d’hydraulique rurale, sont parmi les plus bas de la Côte-d’Ivoire. Ce déficit affecte gravement la qualité de vie des populations.

POTENTIALITES

 

Le Bounkani regorge de grandes potentialités :

Economiques et agricoles : Il n’existe ni structure de transformation des produits agricoles de la région, ni industrie extractive. Cependant le niveau des productions peut susciter l’installation d’usines de transformation de la noix de cajou, de décorticage du riz et de production de produits laitiers.

•Agricoles : L’agriculture bénéficie de terres arables, d’une pluviométrie certes capricieuse, mais suffisante pour soutenir la production agricole. Les méthodes culturales sont traditionnelles, extensives et à faible rendement à l’hectare. De ce fait c’est quasiment une agriculture d’autosubsistance qui est pratiquée. Faute de statistiques fiables, la production de la région ne peut être évaluée avec précision. Cependant des statistiques produites par les structures d’encadrement des producteurs (ANADER) donnent une indication des performances économiques de la région.

•L’élevage occupe à plein temps environ 5000 personnes dans le Bounkani. Pour promouvoir et soutenir le développement de l’élevage dans la région, l’Etat a réalisé de gros investissements à travers l’ex SODEPRA : quarante un (41) barrages pastoraux, des marchés à bétail (Doropo, Tougbo et Bouna) dotés de commodités techniques d’investigation et de lutte contre les épizooties. Après plus de trente ans (30 ans) de fonctionnement, ces investissements sont devenus obsolètes. Depuis la disparition de la SODEPRA, les données sur la filière ne sont plus régulièrement collectées et les statistiques sont peu fiables. La mise en place d’un système fiable d’encadrement, de suivi sanitaireet de collecte de données par les agents sur le terrain apparaît comme une nécessité pour une bonneconnaissance de la filière.

•Touristiques et Culturelles : Quant à l’industrie touristique, le constat est le même. Le potentiel touristique (le parc national de la Comoé, les Soukalas Lobi, produits de l’artisanat : tissage, vannerie, poterie) n’est pas valorisé. Il convient de rappeler que le parc national de la Comoé a été érigé en patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Tél :35 91 71 65

Fax : 35 91 71 67

BP : 10BP 2697 Abidjan 10 ( 2 Rue Majorettes zone 4 face au wafou)                

LE BUREAU DU CONSEIL

.

HIEN Philippe

PRESIDENT

HIEN Goro

OUATTARA Kouakou kouakou

1erVICE-PRESIDENT

HIEN Goron

2èmeVICE-PRESIDENT

KAMARA Moumouni

3èmeVICE-PRESIDENT

 

Dispensaire de Sotitédouo

Logement de maître à Kodo

Logement de maître à Kodo

 

Epp Syalédouo

Epp Syalédouo

 
 
scroll back to top

 

scroll back to top
scroll back to top
CONNAIS-TU MON BEAU PAYS ?
HONNEUR
ET GLOIRE
(Ils ont construit la CI)
SALUT
LES ARTISTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll back to top

 

scroll back to top
2018 CopyRights LN Groupe
TOUS DROITS RESERVES