Autres Rubriques (Voir Colonne de gauche) : Présentation de la CI / Présidence de la République / Institutions / Gouvernement / Structures Sous-Tutelle des Ministères / Corps Constitués / Organisations Internationnales / Ambassades / Presse / Jeunes / Femmes / Success Story / LNC TV

Numéros Utiles : Pompiers : 180  Caserne de l'Indénié : 20 21 12 89 / 20 21 10 67 Zone 4 : 21 35 73 65  Yopougon : 23 45 16 90 - SAMU : 185 / 22 44 34 45 / 22 44 53 53  - CHU Cocody : 22 44 91 00 / 22 44 90 38 / 22 44 90 60 - CHU Treichville : 21 24 91 55/22 - CHU Yop : 23 26 64 54 / 23 46 61 70 - Police secours : 111 / 170 - Direction Générale de la Police : 20 22 20 30 - Préfecture de police : 20 21 00 22 - Aéroport : 21 75 79 01/02

scroll back to top
scroll back to top
Bon à Savoir

Lancement du Programme d'Etude sur la détermination du Potentiel Fiscal des Collectivités territoriales
Jeudi 19 Juillet 2018 à Azalai Hôtel à 9H
Contacts :
(225) 22 44 17 66 / 05 07 56 57 / 03 29 76 21

Hôtels - Résidences - Restaurants
JS Date Selector
scroll back to top

 

IAC REFLEXION
« J'ignore qu'elle sera votre destinée, mais je sais une seule chose : ceux d'entre vous qui seront réellement heureux seront ceux qui auront cherché comment servir les autres et qui auront trouvé la façon de le faire »
(Washington Irving)

 

 

scroll back to top
Le Gouvernement Ivoirien
(10 Juillet 2018)
scroll back to top

CONSEIL REGIONAL DE LA MARAHOUE

La Région de la Marahoué est située au Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. Elle est limitée au Nord par la Région du BERE, au Sud par la Région du GÔH, à l'Est par les Régions du Gbèkê et du Bélier, à l'Ouest par la Région du Haut Sassandra. Elle est à cheval entre la zone de forêt et la zone des savanes.

 

La superficie de la Région est 9 092,48 km² dont 4 222,48km² pour le Département de Bouaflé, 3 252 km² pour le Département de Zuénoula et 1 618 km² pour le Département de Sinfra. Selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) de 1998, la population de la Région est estimée à 554 807 Habitants, dont 236312 pour le département de Bouaflé, 170015 pour le département de Sinfra et 148480 pour le département de Zuénoula.

 

La population en 2013 est estimée par l’Institut National de la Statistique (INS) à 859 861 habitants, soit une densité moyenne de 94,57 habitants/km2.

 

La Région est composée de trois (03) départements :

- Bouaflé (chef-lieuest à 60 km de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative et à 310 km

d’Abidjan, la capitale économique) ;

- Zuénoula ;

- Sinfra.

 

Elle compte cinq communes (Bouaflé ; Bonon ; Sinfra ; Zuénoula ; Gohitafla) et 18 sous-préfectures (Bouaflé : 07 ; Sinfra : 04 ; Zuénoula : 07).

 

Le relief est relativement plat. Il est composé de basplateauxavec quelques bas-fonds et de collines dont l’altitude moyenne est de 260 mètres. Le sol est de type ferralitique et désaturé, sous forte pluviométrie ; il est hydromorphe sur les rives du Bandama et de la Marahoué. Le Climat est de type baouléen et caractérisé par deux grandes saisons alternées par deux petites : une grande saison sèche (de décembre à fin février), une grande saison de pluie (de mars à juin), une petite saison sèche (de juillet à août) et une petite saison de pluie (de septembre à novembre).

 

La pluviométrie moyenne annuelle est comprise entre 1800 et 2000mm et la température moyenne annuelle 25, 30°Celsius.

 

La Région est drainée par le fleuve Bandama rouge ou la Marahoué et les rivières Baha, Ouréné, Bôlè, Zabré, Bouré, Dromonyi.

 

POTENTIALITES DE LA REGION

 

La région de la Marahoué regorge de potentialités énormes :

 

-/ La Faune et la Flore

Zone de transition, la Région de la Marahoué est partagée entre la forêt dense au sud et à l’ouest, la savane arborée au nord et à l’est. Les essences dominantes sont l'Iroko, le Samba, le Fraké, le Fromager pour la partie forestière. Les roseaux et les rôniers pour la zone de savane. L’agriculture extensive et itinérante, ajoutée à l'exploitation forestière, ont modifié profondément la flore.

La faune reste abondante et diversifiée. On y rencontre aussi bien du gros gibier (Buffles, Hippopotames, Eléphants, céphalophes chimpanzés etc...), notamment dans le Parc National de la Marahoué que du petit gibier (Gazelles, Biches, Rats, Aulacodes etc.).

 

-/ Les Ressources minières

Les villages de Zagouta, Zégata, Zougoussou, Angovia et d’Alékran regorgent des potentialités aurifères.

L’exploitation artisanale de l’or est pratiquée tout le long du Bandama blanc dans la partie sud du département de Bouaflé.

L’exploitation moderne de l’or est assurée par 2 sociétés dans le Département de Bouaflé.

 

-/ L’exploitation forestière

Il existe des forêts classées dans la Région, dont trois (3) dans le département de Bouaflé:

-La forêt classée de la Marahoué, située dans la Sous-préfecture de Bouaflé à 25 km de la ville, couvre une superficie de 21 600 ha.

-La forêt classée de Bouaflé, située dans la Sous-préfecture de Bonon, couvre une superficie de 35 910 ha.

-La forêt classée de TOS, située dans la Souspréfecture de Bouaflé, dans les périmètres desvillages de Diacohou et de Nangrekro.

 

Agriculture et élevage

Les cultures de rente pratiquées sont : Le Café 3659 tonnes par an, le Cacao 26 622 tonnes par an et la canne à sucre 2682 Tonnes par an.

 

Le café et le cacao sont cultivés dans la partie sud de la Région et dans quelques forêts galeries du Nord. Ces cultures font vivre plus de 90% des populations paysannes. La Région de la Marahoué est réputée pour la production des cultures vivrières. Plusieurs coopératives ont été créées à cet effet (Voir tableau 1). Les vivriers pratiqués dans la localité sont les suivants: la banane plantain, l’igname, le maïs, le riz et le manioc (le Riz 53320 tonnes par an, la Banane 8338 Tonnes par an, le manioc 27456 tonnes par an). A ceux-ci s’ajoutent les maraîchères qui paraissent plus rentables que les cultures de rente.

 

L'élevage de poulets, de bovins et de caprins se pratiquait déjà dans la Région; mais depuis l’installation de l’usine Solibra, l’élevage des porcs s’est développé grâce aux résidus de maïs utilisés pour la fabrication de la bière.

 

La pêche se pratique principalement sur le lacde Kossou et la Marahoué. Industrie :

Industrie agro-alimentaire

Les activités industrielles dans la Région de la Marahoué sont marquées par les secteurs de l’Agro-alimentaire. On note la présence de la Société de Limonadéries et Brasseries d’Afrique (SOLIBRA), la Société Africaine de Cacao (SACO) et l’Unité Agricole Intégrée (UAI) deSUCRIVOIRE de Zuénoula.

 

Industrie forestière

La seule unité de transformation forestière de Bouaflé était la (Société Ivoirienne Industrielle de Bois) S2IB.

 

Industrie minière

La zone yaourè, en allant de Bozi jusqu’à Kouakougnanou, Angovia, Allahou-Bazi, Akakro, N’Dakoffiyobouékro constitue un centre d’intérêt minier pour la production d’Or (6 684 Kg d’or sur la période 1999-2004).

 

Unités de transformation

Il y a la présence d’une unité de conditionnement de cacao (nettoyage, séchage), Il existe dans la Région quelques unités destinées à la transformation primaire des produits agricoles.

Il s’agit essentiellement de décortiqueuses, d’égreneuse, de broyeuses de manioc et de presses.

 

Commerce

L'on distingue deux circuits : traditionnel et moderne.

L'activité du circuit traditionnel s'exerce sous des marchés couverts et des hangars. Elle porte sur le commerce de denrées alimentaires d'origine agricole et halieutique ainsi que certains produits de première nécessité.

Le commerce moderne est détenu par des opérateurs d'origine étrangère, notamment de la CEDEAO et du Liban avec une minorité d'Ivoiriens. Dans chaque chef-lieu de Département, il existe au moins un magasin libre-service.

L'activité des services porte sur les boulangeries, les pharmacies, les cybercafés et les cabines téléphoniques. Il y a également des structures de transfert d’argent. Onze (11) stations d'essence assurent le ravitaillement de la population en carburant : 05 à Bouaflé, 03 à Zuénoula, 03 à Sinfra.

 

Patrimoine culturel et touristique

Le Patrimoine culturel est riche.

L'artisanat varié demeure une activité secondaire dans la Région de la Marahoué. Mais les produits

sont d'une qualité remarquable (masques,pagnes traditionnels, chaises traditionnellesetc.).

En matière d'hôtellerie, Bouaflé dispose de 19 hôtels, de 2 centres d’accueil, et une quinzaine de maquis de tout genre. Dans le département de Sinfra, l’on note 15 hôtels et 10 dans le départemen tde Zuénoula.

-Existence de nombreuses opportunités touristiques (sites, Parc National de la Marahoué d’environ 100 000 ha, les Tisserands de Bazré, Pierres sacrées de Gohitafla, Confluent de Bozi,volonté politique et proximité des grands centres) ;

-Existence de plusieurs rythmes musicaux, danses traditionnelles et modes vestimentaires dans la Région de la Marahoué (Cf. Tableau 3,4 et 5)

-Activités culturelles : Le Festival des Arts et Cultures de la Marahoué (FACMA) etc.

 

 

 

 

 

 

Tél :30 68 98 59 / 30 68 95 40

Site web : www.regionmarahoue.ci

BP :  281 Bouaflé

LE BUREAU DU CONSEIL

Abi Koffi Richmond

PRESIDENT

 

De gauche à droite : 2ème Vice Pdt, Dje-Bi Hiba Conqtant-5ème Vice Pdt, Bassy-Koffi Koffi Lionnel-Bernard - 1er Vice Pdt, Houga Bi Gohorey Jacques - 3ème Vice Pdt, Mme Coura Bakayoko Epouse Keita - 4ème Vice Pdt, Gaully Sahoua Antoine Sylvain Pépin.

 

 

Construction d’un pavillon d’hospitalisation au CHR de Bouaflé

 

Construction d’un bâtiment de 03 classes et 01 bureau à BANONFLA (Département de Bouaflé)

scroll back to top

 

scroll back to top
scroll back to top
CONNAIS-TU MON BEAU PAYS ?
HONNEUR
ET GLOIRE
(Ils ont construit la CI)
SALUT
LES ARTISTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll back to top

 

scroll back to top
2018 CopyRights LN Groupe
TOUS DROITS RESERVES