Autres Rubriques (Voir Colonne de gauche) : Présentation de la CI / Présidence de la République / Institutions / Gouvernement / Structures Sous-Tutelle des Ministères / Corps Constitués / Organisations Internationnales / Ambassades / Presse / Jeunes / Femmes / Success Story / LNC TV

Numéros Utiles : Pompiers : 180  Caserne de l'Indénié : 20 21 12 89 / 20 21 10 67 Zone 4 : 21 35 73 65  Yopougon : 23 45 16 90 - SAMU : 185 / 22 44 34 45 / 22 44 53 53  - CHU Cocody : 22 44 91 00 / 22 44 90 38 / 22 44 90 60 - CHU Treichville : 21 24 91 55/22 - CHU Yop : 23 26 64 54 / 23 46 61 70 - Police secours : 111 / 170 - Direction Générale de la Police : 20 22 20 30 - Préfecture de police : 20 21 00 22 - Aéroport : 21 75 79 01/02

scroll back to top
scroll back to top
Bon à Savoir

Conférence Internationale sur le Caoutchouc Naturel à Abidjan. 300 participants d’une quinzaine de pays du monde attendus. Thème : « Contribution de l’industrie du caoutchouc au développement socio-économique et à la préservation de l’environnement. » 22-24 Octobre 2018. Sofitel Hôtel Ivoire
Contacts : (225) 22 528 185 / 22 414 616

Hôtels - Résidences - Restaurants
JS Date Selector
scroll back to top

 

IAC REFLEXION
« Qu'un homme reste à la traîne ou qu'il aille de l'avant dans son domaine dépend de sa seule application personnelle. Cela demande du temps, du travail et des sacrifices. Personne ne peut le faire pour vous »
(Ralph J. Cordiner)

 

 

scroll back to top
scroll back to top

SUCCESS STORY

* Rencontre avec JANINE KACOU, Directeur Général, Groupe NSIA

 (Extrait du Journal « Esprit » N°1 )

 

     Janine KACOU DIAGOU, Ingénieure en Finance, née en 1973 à Abidjan, est le Directeur Général du Groupe NSIA. Elle figure aujourd’hui, parmi les femmes les plus influentes du continent africain. Divorcée et indépendante, elle mène une vie tranquille avec ses deux enfants.

Janine vous ouvre, non seulement son cœur, mais surtout les portes de son esprit.

A la découverte de l’autre Janine.                           

 

 

Question : Vous êtes à la tête d’un grand groupe africain présent dans douze pays du contient et vous êtes beaucoup sollicitée entre bureau, voyages et conférences…

Quel est votre état d’esprit en ce moment ?

JANINE DIAGOU : Un esprit toujours positif. Je suis quelqu’un qui ne voit jamais les choses négativement. Je me lève tous matins en remerciant Dieu parce que beaucoup de gens n’ont pas cette chance de voir le jour. Plusieurs sont rappelés à Dieu durant la nuit. Quand je me lève, la première chose que je fais est de dire merci à Dieu. Je prends mon café, du jus d’orange et j’allume mon ipad pour répondre à mes mails.

Je commence la journée  entre 7 H et 7 H 45. Mes enfants viennent m’embrasser et me font signer leurs relevés. C’est vraiment  un rituel.

A 8 H, j’appelle l’une des personnes les plus importantes dans ma vie, ma petite tante avec qui je suis très fusionnelle, pour prendre de ses nouvelles. Je prends ma douche. Vient alors une petite séance fantaisie que j’aime m’offrir : le choix de ma tenue du jour car j’aime être très bien mise. Quand j’ai enfin trouvé la chaussure et le sac, je monte dans la voiture. C’est alors que je rentre dans l’arène du vrai combat : analyser les dossiers, prendre des décisions, mener les négociations, donner la direction aux filiales, aux équipes, etc.…bref, c’est très passionnant tout cela.

Quand je me lève de mon siège, il n’est souvent pas moins de 21 H, et cela, quasiment tous les jours.

 

Question : Au regard de votre parcours, l’on est tenté de dire que vous avez réussi. Le pensez-vous ?

JANINE DIAGOU : la réussite est un bien grand mot. Aujourd’hui, le groupe a vingt ans. C’est le fruit du dur labeur de mon père qui l’a créée. C’est la réussite de mon père. Pour preuve, on m’avait invité à l’émission télé « Success Story » que j’ai déclinée au profit de mon père parce que je me dis que n’est pas ma réussite .C’est sa réussite, j’essaie de l’accompagner dans sa vision.

Ma réussite à moi viendrait plutôt du fait que je lui apporte l’expertise que j’ai pour soutenir le développement financier du groupe.

Mon engagement semble être satisfaisant puisque le Conseil d’Administration m’a nommée depuis Mai 2015, l’unique Directeur Général du Groupe avec à ma charge, l’ensemble des métiers : Assurances, Banque, Finance, Technologies, Immobilier.

On parlera de réussite dans les vingt ou trente prochaines années si je réussis à porter ce gros challenge. Sinon  pour l’instant, je travaille à pérenniser l’œuvre que mon père a bâtie.

Après, la relève sera assurée par la génération  suivante dans la famille DIAGOU car la NSIA  est et doit rester une entreprise familiale.

Le plus méritant des petits-enfants, au nombre de douze pour l’instant, me succédera.

 

Question : Qu’est-ce que donc la réussite, selon vous ?

JANINE DIAGOU : Se fixer des objectifs à court, moyen et long termes, et prendre toutes les dispositions pour les atteindre. Avoir un succès immédiat n’est pas la réussite. La réussite est un ensemble d’acquis, rentables, pérennes sur le long terme, qui laissent des traces positives pour les générations futures. Voilà, ce qu’est le succès pour moi. Mais, bien entendu, dans ce processus, il faut être épanoui, aimer  son travail et aimer ce qu’on fait..

 

Question : Etes-vous épanouie ?

JANINE DIAGOU : Absolument ! J’ai un engagement total dans mon boulot. C’est mon choix de vie. Et pour moi, un choix est un sacerdoce et il ne faudrait pas qu’il soit mitigé. L’engagement doit être plein et entier. Cela comporte aussi de nombreux sacrifices. Cela doit être une abnégation. Mes enfants en sont conscients et pour la petite anecdote, ils me disent quelquefois : «  est-ce qu’on peut demander à ton mari NSIA de te permettre de rentrer dîner avec nous ? ». Je suis entièrement épanouie entre mon boulot et mes enfants et je l’assume.

 

 

 

Question : Comment arrivez-vous à allier épanouissement personnel, travail et affaires, au regard de toutes vos charges ?

JANINE DIAGOU : Souvent, je me le demande mais je pense que c’est un miracle de Dieu. Quand vous  avez foi et que vous voulez faire quelque chose, il suffit de vraiment le vouloir vous en donner les moyens et vous pouvez réussir. Pour moi ceux qui échouent ne sont vraiment pas engagés.

 

Question : Quelle est la place de Dieu dans votre vie ?

JANINE DIAGOU : Une grande place. Je pense que c’est lui qui me porte. Je suis catholique, j’épouse cette foi  mis je reste ouverte à la croyance des autres. Je pense que la diversité est importante. On ne peut pas être huit milliards sur cette terre et se dire qu’il n’y a que les catholiques qui ont raison. J’arrive donc à accepter et respecter le choix des autres..

Dans toutes les religions, on demande d’aimer son prochain et c’est ainsi que je résume les choses. Ce sont aussi ces valeurs d’amour et de respect qui me guident dans la gestion de mon personnel. J’estime que le leader doit œuvrer pour l’épanouissement de son personnel. II faut respecter les gens  et cela est très important. II n’y a que cela qu’on puisse faire pour que les autres se surpassent.

 

Question : Pensez-vous que la foi et la religion sont compatibles avec le monde des affaires ?

JANINE DIAGOU : Effectivement ! Parce que cela nous donne une certaine éthique. De plus, la spiritualité reste le fondement de la stabilité  des grands dirigeants, sinon comment arriver à transformer un rêve en réalité si on n’a pas la foi ? N’oublions pas que la définition biblique de la foi, c’est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

 

Question : Vous est-il arrivé de vous poser la question de savoir pourquoi vous êtes née ?

JANINE DIAGOU : Non, je ne me suis jamais posé cette question. Mais des questions sur ma mission ? Oui, je me suis souvent posé la question. Je pense avoir une mission. J’essaie d’inspirer par mon parcours la confiance aux femmes afin de les aider à se frayer un chemin et trouver leurs voies.

 

Question : L’art dans votre vie ?

JANINE DIAGOU : Pour moi, l’art c’est la vie. J’ai découvert l’art de façon fortuite. Je me suis rendu compte que nos artistes traitent de sujets souvent prémonitoires. Je me souviens de l’exemple d’Alpha Blondy qui a chanté « Vive le Président, à bas le président. Vive le Général, à bas le Général ». II a chanté avant le coup d’Etat.

Dans le milieu de la peinture , je me suis rendu compte que les artistes peintres dessinaient des scènes qui expliquaient la situation des peuples. Ces jeunes ne sont pas au courant de ce qui se prépare, mais ils disent souvent des choses qui se réalisent plus tard. Cela permet aussi de détecter les tendances sociologiques.

 

Question : Des germes d’artistes ?

JANINE DIAGOU : Je viens d’une famille d’artistes. Mon père chante, mais moi pas encore. Je me contente de mécénat. Mon frère est photographe. II faut surtout retenir qu’on ne fait rien sans un grain de folie. II faut  être fou pour créer une société, pour rêver et porter  ce rêve jusqu’à son but. Les vrais leaders ont toujours quelque chose qui les différencie des autres.

 

Question : On vous reproche d’être dure dans le travail et dans les affaires. Que doit-on retenir de vous ?

JANINE DIAGOU : Oui, on trouve que je suis très dure mais en fait, je suis rigoureuse et certaines personnes confondent ces deux termes. Pour moi, c’est très simple, si tu me fais gagner de l’argent, je t’en donne. Tu m’en fais perdre, je te vire. Je n’aime pas les tricheurs et donc par rapport à cela, j’essaie de garder une certaine rigueur. Et je le suis encore plus avec mes frères et sœurs vu que c’est moi l’aînée.

 

Question : Croyez-vous au mysticisme, au vaudou, et autres… ?

JANINE DIAGOU : Je n’y crois pas du tout. II n’y a qu’un seul DIEU qui a tout créé. Et je ne crois pas qu’un homme puisse changer la vie de quelqu’un. Pourquoi lui-même ne change t-il pas d’abord sa vie ? C’est idiot de croire que cela marche.

 

Question : Que vous inspirent les mots suivants :amitié ?

JANINE DIAGOU : l’amitié, c’est l’amour qu’on a choisi 

 

Question : l’amour

JANINE DIAGOU : l’amour dure un temps. Le temps d’une saison. C’est inconditionnel même si j’observe malheureusement qu’il y a aussi des intérêts dans ces relations….Seul l’amour pour  les enfants, les parents est intemporel et l’Amour de Dieu, éternel.

 

 

Question : le partage ?

JANINE DIAGOU : C’est très important.. Tous les gens sont égaux. Et cela est mon quotidien. J’estime qu’on ne peut pas être seul sur la montagne. On s’enrichit des autres. Si tu ne partages pas, tu ne peux rien recevoir.

 

Question : Le travail ?

JANINE DIAGOU : le travail, c’est la vie. Le travail est ma raison de vivre. J’adore le travail et je n’ai aucune honte à le dire, je suis un bourreau ou une boulimique du travail.

«  …pour moi, la réussite, c’est d’être épanoui, d’aimer son travail, d’aimer ce qu’on fait »

Ce que pensent ses proches

 

Ø Janine DIAGOU Entre amis…. 

* Anastasie SALAWU 

Amie d’enfance de Janine 

Directrice d’Agence de voyage 

 

En amitié, Janine est plus que sincère et fidèle. Elle sait conserver et entretenir ses relations. Elle a toujours été une fille simple, réaliste et très juste pour cerner les personnalités de chaque être qui l’approche.

Malgré ses grandes et prenantes responsabilités, depuis plusieurs années, elle n’a point changé. Elle est restée la même amie avec un cœur et un esprit toujours positif.

 

Ø Janine DIAGOU au Travail….

 

* Marie-Thérèse Boua N’GUESSAN 

Collaboratrice de Janine 

DRH NSIA PARTICIPATIONS 

 

Mon regard  sur Janine me ramène toujours à cette citation de Corneille 

«  Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Car c’est une dame jeune certes, mais elle a su surmonter les obstacles pour atteindre le sommet. Janine a su apporter sa fraîcheur, sa qualité, son expertise financière dans la consolidation du groupe NSIA aux partenaires internationaux ainsi que la diversification dans le monde de la banque et de la finance. Elle est ferme dans ses décisions, quelquefois très directe. Et quand elle a épuisé toutes les chances pour ramener un collaborateur professionnellement déviant ou incompétent à la qualité, alors là, c’est radical.

«  Marie-Thérèse, tu me vires M. ou Mme X. II ou elle ne me permet pas d’avancer et d’atteindre mes objectifs ». Mais au bout du compte, sous ses airs de Margaret Thatcher, c’est une fille au grand cœur qui veut toujours trouver  une solution à tout, pour peu qu’elle soit informée de la détresse d’un de ses collaborateurs. C’est aussi  cela DG Janine…Une professionnelle hors pair, une mère aimante, une amie chaleureuse et accessible. Elle force l’admiration et le respect. Et la détermination et la positivité dont elle a toujours fait preuve m’a même poussé à la nommer comme marraine de Africa Femme Initiative Positive, une association de femmes qui œuvrent pour la solidarité et le leadership féminin. dont je suis la Présidente Afrique.

Ø Janine DIAGOU en Famille

* ANGE DIAGOU 

Frère cadet de Janine 

DGA NSIA Technologies 

La famille compte beaucoup pour Janine. Ma sœur est une des personnes que j’aime le plus au monde. Tout simplement parce qu’elle a toujours été là dans les moments les plus difficiles et les plus heureux.

Ma sœur, c’est la deuxième maman de la famille. Elle connait chaque chapitre de nos vies nous ses frères et sœurs sur le bout des doigts, elle connait nos réactions devant n’importe quelle épreuve.  Ma sœur fait partie de moi. Toujours prête à aider en cas de problème  et à partager sa vision des choses de la vie.

 

Coulisses d’une rencontre

       C’est par une belle journée de dimanche que notre équipe a débarqué chez Madame Janine  kacou Diagou.

«  Débarquer » n’est pas un vain mot, car vu l’emploi du temps très chargé de « Madame le Directeur Général », nous avons été appelés seulement une heure avant pour notre interview. Heureusement que nous nous y étions déjà  préparés des jours avant. Un peu essoufflés, mais ravis de faire cette rencontre, nous nous sommes installés dans son monde.

Le temps pour nous de déployer notre matériel, nous avions déjà un verre et une assiette pleins à la main.

Oui, « Madame » aime recevoir et elle était entourée d’une dizaine de personnes pour partager le déjeuner dominical.

      «  Janine », comme l’appellent ses proches, était décontractée, entourée de sa famille, ses amis et des œuvres d’art qu’elle collectionne ! L’ambiance était à la bonne humeur : plaisanteries ! rires ! discussions animées… !

 Nous avons alors découvert une femme généreuse qui aime partager son temps libre avec les autres.

Après le repas, nous avons commencé l’interview et le shooting et avons été heureux de voir notre modèle du jour  détendue et réactive, s’érigeant parfois en directrice artistique.

Nous avons découvert une Janine Kacou Diagou charmante, généreuse et ouverte sur le monde…

Par Ange Yvan Alaté

scroll back to top

 

scroll back to top
scroll back to top
CONNAIS-TU MON BEAU PAYS ?
HONNEUR
ET GLOIRE
(Ils ont construit la CI)
SALUT
LES ARTISTES !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

scroll back to top

 

scroll back to top
2018 CopyRights LN Groupe
TOUS DROITS RESERVES